Vous êtes en United States ? Visitez notre site français.
Publié le : 27/06/2014

L'indescriptible Amsterdam, première escale de la croisière

Aujourd'hui encore, le M.S. Symphonie était à quai à Amsterdam, accueillant de nouveaux passagers pour entamer, au lendemain, la croisière qui nous mènerait à Strasbourg. En attendant, il aurait été dommage de ne pas profiter d'Amsterdam, capitale de la Hollande et destination des plus prisées en Europe. Même si le soleil se montrait timide, le charme de la ville ne tarderait pas à conquérir ses visiteurs. Arpentons ensemble les rues de la Venise du Nord.

 

Si la ville porte ce surnom plus qu'éloquent, c'est bien parce qu'en multiples points, elle ressemble à Venise. Plus de 100km de canaux parcourent le cœur de la ville de part en part. Déjà, l'omniprésence de l'eau offre un cadre particulier et donne son essence à la ville. C'est là autant une route fluviale qu'une philosophie, celle de prendre son temps. Les voitures se font rares, largement remplacées par des légions de bicyclettes, alternative bien plus consciencieuse et silencieuse. User des bicyclettes rend d'ailleurs la circulation en la ville beaucoup plus facile, notamment à travers les quelques 1200 ponts qui y sont présents. Ponts aux alentours desquels il est bien souvent conseillé de s'installer, de profiter du paysage et de regarder les péniches sillonner les canaux.

    

La ville offre aussi une architecture bien à elle, avec de grandes et hautes maisons, souvent faites de briques et recouvertes de verdures. Alignées et serrées le long des quais, elles offrent un panorama unique sur le canal qu'elles bordent. La tendance n'est pas à la pudeur, aucun volets, mais au contraire de grandes baies vitrées laissant toute lumière rentrer.

On a beau chercher, il est difficile de trouver quoi que ce soit à reprocher à Amsterdam, on se prend à son jeu au moment d'y faire ses premiers pas, sans le voir ni le savoir. Puis on s'en rend compte, mais il déjà trop tard. Errer dans la ville, s'y perdre, c'est là le meilleur moyen de se rapprocher de l'essence d'Amsterdam. Elle a tant a offrir, ses musées, sa culture et ses quartiers, cependant ce qui la rend véritablement unique, ce sont ses rues. Ses rues banales et ordinaires, celles où certains rient et s'amusent au bord de l'eau, où d'autres défilent en vélo tandis que les touristes tentent vainement d'immortaliser en photos ce qui ne peut être décrit.

Une dernière excursion en bateau-mouche sur les coups de 21h n'a fait que renforcer cette impression. Même à bord de la péniche, ce n'est pas où nous allions qui nous importait, ni quand cela finirait, mais ce qui nous entourait. Saluez les passants, car si vous ne le faites pas, c'est eux qui le feront.

 

Demain il sera l'heure de quitter la ville pour entamer la croisière sur le Rhin, mais c'est bien dommage. Passer plus de temps dans la capitale hollandaise, dans le Venise du Nord, n'aurait pas été du temps perdu. Au contraire, il aurait fallu savourer le simple fait de pouvoir, ici, s'offrir du temps. Amsterdam a encore gagné, on n'a rien trouvé à lui reprocher.


CroisiEurope utilise des cookies afin de vous permettre de profiter de services et offres adaptés à vos besoins. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus de détails, cliquez sur "En savoir plus".