Vous êtes en United States ? Visitez notre site français.
Publié le : 27/01/2017

Mékong, fleuve qui fascine les Hommes et façonne leurs vies [Partie I/II]



En 2012, nous partagions avec vous l’une des plus grandes fiertés de nos équipes : les croisières au bout du monde, sur les rives du Mékong. Vous accueilliez alors cette nouvelle avec une ferveur communicative et encourageante.

Cinq ans plus tard, nos navires de croisières continuent de vous porter entre le Cambodge et le Vietnam ; et vous êtes toujours plus nombreux à ce rendez-vous en terres lointaines. A cette occasion, ressortons nos carnets de voyages et entamons ensemble une visite de l’Asie.



Hô Chi Minh Ville, la première étape de cette formidable aventure en Asie bouddhiste, marque de par sa vivacité et son dynamisme. Tout semble y être en mouvement, et chacun s’affaire à ses propres activités sans trop se soucier de l’imposant patrimoine de la cité. Pourtant, c’est une cathédrale aux allures de Notre Dame de Paris qui y est érigée, ainsi qu’un Opéra inspiré du Palais Garnier. Sans oublier la Poste de la ville, imaginée qui plus est par Gustave Eiffel. A travers ces édifices prestigieux et d’innombrables autres, l’histoire de la ville reste à portée de ceux qui se souviennent du passé.


L’ancre est ensuite jetée à My Tho, premier port fluvial du delta et véritable paradis sur terre. La vie y est un hymne à la paix seulement perturbée par le passage des traditionnelles embarcations. On y trouve aussi de généreuses plantations, offrant aux visiteurs comme aux locaux un pur délice pour les papilles.


Lors de la navigation, la vie locale se dévoile paisiblement devant nos regards curieux. Maisons sur pilotis, cocotiers, rizières et champs de cannes à sucre se succèdent au fil de l’eau, au rythme d’une lente plongée en ces terres préservées. Une halte sur l'île de Vinh Long marque l’occasion de visiter en toute impunité un village traditionnel. Tant et tant à y voir pour s'émouvoir : un enfant au sourire de diamant, un pêcheur au chapeau conique relevant ses casiers, un îlot de jacinthes d'eau, des balais de pirogues...

Après cette douce halte, notre bateau se dirige vers Sa Dec et Cai Be pour une émouvante visite. En ces lieux, l’amour de Marguerite Duras envers son bel amant Huynh Thuy Lê se fit entendre, il y plane encore aujourd’hui le parfum d’une passion immaculée dans la maison de l’Amant. Sur le chemin, la traversée d'un formidable marché aux opulentes marchandises, reste un spectacle rare, même le long du Mékong.


 


>> Au prochain épisode : sur la route d’Angkor-Vat au Cambodge

CroisiEurope utilise des cookies afin de vous permettre de profiter de services et offres adaptés à vos besoins. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus de détails, cliquez sur "En savoir plus".