Vous êtes en United States ? Visitez notre site français.
Publié le : 12/02/2020

Les 6 immanquables en croisière au Canada


Villes historiques, paysages grandioses et nature flamboyante : de Saint-Pierre et Miquelon, fragments de France au large du Terre-Neuve, jusqu’à la cosmopolite Montréal, du fjord de Saguenay aux pavés du Vieux-Québec, de décors grandioses en escales enchantées, un voyage au Canada est la promesse d’inoubliables souvenirs. Voici les six « immanquables » de notre croisière sur le Saint-Laurent, spectaculaire aventure entre eau douce et flots salés.

1.   Saint-Pierre et Miquelon

 

2020 marque le 500e anniversaire de la découverte, par le navigateur portugais José Alvarez Faguendes, d’un chapelet d’îles qu’il baptisa « archipel des Onze Mille Vierges », avant que le malouin Jacques Cartier n’en prenne possession seize ans plus tard au nom du Roi François Ier. Il le renommera « Sainct Pierre » et des pêcheurs basques, bretons et normands en seront les premiers colons, fondant la ville de Saint-Pierre et se joignant aux Acadiens pour peupler l’île de Miquelon. Fragment de France au large de Terre-Neuve, l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon, aux paysages modelés par l’érosion, possède un riche patrimoine géologique et offre de splendides décors « grandeur nature » : imposantes falaises et vastes plaines, étangs, landes et lagunes, sentiers et forêts, qui constituent un petit paradis de biodiversité où se côtoient cerfs et chevaux sauvages, oiseaux de toutes sortes, phoques et petits pingouins, baleines et dauphins. Un voyage à Saint Pierre et Miquelon, c’est aussi la découverte de la gastronomie française du bout du monde, qui marie harmonieusement les produits de la terre et ceux de la mer.

2.      Vieux-Québec

 

Un voyage à Québec conduit le visiteur dans une ville chaleureuse, authentique et attachante. C’est là, au cœur de la vieille ville où Samuel Champlain construisit les premières habitations en 1608, que se situe le berceau de l’Amérique française. Les ruelles pavées de la Basse-ville sont empreintes d’un charme incomparable et sur la place Royale se dresse la pittoresque Notre-Dame-des-Victoires, l’une des plus vieilles églises en pierre d’Amérique du Nord. La Haute-ville exalte également un riche patrimoine. Surplombant la ville et le fleuve Saint-Laurent, la terrasse Dufferin, long belvédère de 425 mètres, offre un point de vue époustouflant, tandis que du haut de son cap, le célèbre Château Frontenac, somptueux édifice au style architectural unique, est l’emblème du Vieux-Québec depuis 125 ans et l’un des hôtels les plus photographiés au monde. Tout près, sur le cap Diamant, se déploie la citadelle, véritable joyau historique. Cette gigantesque forteresse, érigée sur le point naturel le plus haut de Québec, abrite notamment le Musée Royal 22e Régiment.

3. Montréal

 

Montréal, ville cosmopolite en perpétuel mouvement, conjugue avec bonheur traditions et modernité. La deuxième ville la plus peuplée du Canada (4 millions d’habitants avec son aire urbaine) et deuxième plus grande ville francophone du monde après Paris, a été fondée en 1642 par Paul de Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance. Le souvenir des premiers colons de la Nouvelle-France vit encore dans le Vieux-Montréal, quartier de caractère qui abrite notamment l’imposante basilique Notre-Dame, le séminaire de Saint-Sulpice, plus ancien bâtiment de Montréal, le marché Bonsecours et son dôme majestueux, la très animée place Jacques Cartier, ainsi que l’hôtel de Ville au balcon duquel, en 1967, le général De Gaulle lança sa célèbre phrase, « Vive le Québec libre ! ». Point culminant de la ville, le Mont-Royal, également appelé « la montagne », est le véritable poumon de la ville, avec son immense parc aménagé en 1876 par le créateur de Central Park à New York, tandis que sur le Plateau règne une joyeuse atmosphère bohème, au détour de nombreux restaurants et bistros. Un voyage à Montréal propose mille autres attraits, du Biodôme au musée Pointe-à-Callière, en passant par le Vieux-Port, le jardin botanique ou le stade olympique.

4. Le fjord du Saguenay


Incontournable de la croisière sur le Saint-Laurent, le fjord du Saguenay réserve un panorama exceptionnel, avec ses immenses roches façonnées par le passage des glaciers, ses rives escarpées et ses villages pittoresques. Longue de plus de cent kilomètres, cette vallée d’origine glaciaire envahie par la mer constitue le plus long fjord du monde, où se succèdent rives splendides, falaises abruptes et vallées suspendues, autant de décors grandioses sculptés par les forces de la nature. Le fjord est l’écrin d’une flore et d’une faune d’une exceptionnelle richesse. Au cœur de la sapinière à bouleau jaune, les conifères dominent les paysages et outre une myriade d’oiseaux, dont le rare faucon pèlerin, on peut notamment y observer orignaux, loups, lynx et castors mais aussi phoques, belugas, rorquals et baleines bleues. Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent est un lieu idéal pour un voyage au Canada en famille. Il demeure l’un des meilleurs endroits de la planète pour observer les baleines et le village de Tadoussac, premier établissement français en Amérique du Nord (fondé en 1600) niché dans une baie magnifique, en a tiré sa renommée mondiale.

5. Les îles de la Madeleine


Il y a des millénaires, les Amérindiens de la tribu des Micmacs venaient y pêcher le phoque. En plein cœur du golfe du Saint-Laurent, l’archipel de la Madeleine comprend une douzaine d’îles aux noms pittoresques : l’île de la Grande Entrée, la Grosse Île, l’île du Havre aux Maisons, l’île aux Loups, l’île aux Cochons… Impossible de ne pas tomber sous le charme de cet endroit magnifique, de ses décors magnétiques et de ses chaleureux habitants, Madeliniennes et Madelinots d’origine acadienne, connus pour leur sens de l’hospitalité. L’archipel est un festival de couleurs, entre le bleu de l’océan, le vert des vallons, le sable blond des longues plages et le grès rouge des vertigineuses falaises. C’est aussi l’inoubliable expérience d’une aventure boréale grandeur nature et hors du temps, au détour de paysages d’une beauté sans artifices, que l’on parcourt à pieds, à vélo ou en kayak. Les îles de la Madeleine restent très attachées à leur culture, que l’on peut découvrir au gré de nombreux musées et à leurs traditions (le concours des châteaux de sable y est un évènement incontournable depuis plus de trente ans). Sa gastronomie, enfin, est réputée, du savoureux homard au hareng fumé à l’ancienne, en passant par le Pied-de-Vent, un singulier fromage au goût des Îles.


6.  La gastronomie québécoise

 

Le Québec est une destination gourmande et sa cuisine, aussi délicieuse que variée, est un véritable art de vivre. Tout en conservant ses traditions, elle a su intégrer diverses influences, reflet de sa diversité culturelle, proposant ainsi le meilleur de tous les mondes. Qu’elle soit traditionnelle ou créative, servie dans un restaurant étoilé, une table champêtre ou une cabane à sucre, la gastronomie québécoise promet une fameuse expérience sensorielle. On peut bien sûr savourer du homard ou tout autre mets raffiné, mais la cuisine populaire mérite aussi le détour. Son plat le plus typique ? La « poutine » évidemment, qui a même son festival annuel. Frites croustillantes et cheddar en grains, nappés d’une sauce brune et chaude qui fait fondre le tout : c’est la star du repas populaire, que l’on peut revisiter de mille façons en y ajoutant d’autres ingrédients. Comme la poutine, d’autres plats réchauffent le cœur et le corps : les fèves au lard (également appelées « bines »), la « tourtière » (tarte farcie à la viande), le « pâté chinois » (sorte de hachis Parmentier) ou la soupe aux pois. À Montréal, ce sont surtout les « bagels », anneaux de pâte un peu sucrés et cuits au feu de bois et le sandwich à la viande fumée (« smoked meat ») qui occupent le haut de l’affiche. Enfin, que serait la « Belle Province » sans son sirop d’érable ? Cet ingrédient est indissociable de la cuisine québécoise et on l’utilise de façon inventive, de l’entrée au dessert, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.




Découvrir nos croisières au Canada




Écrit par Thierry Hubac

CroisiEurope utilise des cookies afin de vous permettre de profiter de services et offres adaptés à vos besoins. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus de détails, cliquez sur "En savoir plus".

PERSONNALISER