Vous êtes en United States ? Visitez notre site français.
Publié le : 10/08/2014

Voyage à Salamanque, cité d'or et d'histoire

Durant toute une journée, nous eurent la chance de visiter Salamanque en Espagne, la cité d'or. Nous y dédierons toutes la journée, à visiter un des sites les plus remarquables du pays. Nous ne tardâmes pas à reconnaître que la renommée de la ville était largement méritée. Au cours d'une visite guidée, ayant durée tout la matinée, nous partîmes à la découverte des principaux points d'intérêts de la ville. Cependant, ceux-ci apparurent bien trop nombreux pour que l'après-midi de temps-libre suffise à en faire le tour. Je vous propose alors, au lieu d'un récit long, de vous emmener revivre cette journée au moyen d'une sélection des plus belles photos.


Salamanque, on ne trouve pas une, mais deux cathédrales, la nouvelle étant bâtie contre l'ancienne. Des siècles les séparent, si bien que l'ensemble a connu ses premières heures au XIIème siècle, pour n'être totalement achevé qu'au XVIIIème. Phénoménal. Autant que l'intérieur de l'édifice, dont la nef est sans aucun doute l'une des plus belles d'Europe.


Nous virent aussi l'université, car oui, en plus d'être une escale de pèlerinage, Salamanque est aussi réputée pour son enseignement, vieux de plusieurs siècles. C'est ce que nous découvrîmes à travers la visite des locaux des écoles, aussi vielles que la ville. Des salles de classes à la bibliothèques, en passant par les salles de cérémonie, nous ne firent pas que visiter un établissement, nous en apprîmes les us et coutumes.


Par ailleurs, en arpentant les rues de Salamanque, nous découvrîmes encore de nombreux sites historiques, étendard d'un patrimoine inouï. Jusqu'à arriver à se demander si cet enchaînement de monuments, d'édifices centenaires et d'églises diverses ne saurait prendre fin. Comment une ville peut-elle être culturellement si riche ? La Plaza Mayor (ci-dessous à gauche) et le Couvent San Esteban (ci-dessous à droite) sont deux exemples parmi une opulence de patrimoine dont dispose Salamanque.


Au centre-ville, proche des cathédrales, se trouve l'Iglesia de la Clerecia, qui, comme son nom l'indique, est une église. Durant l'après-midi, nous pouvions trouver le temps de gravir les quelques dizaines de marches qui nous séparaient d'une vue panoramique depuis les sommet des tours, auprès des cloches. L'ascension mérite largement l'effort, autant pour la vue que pour la beauté des tours, à présent contemplées de très près. De là, Salamanque est à nous.


Lorsque l'après-midi touchait à sa fin, nous quittions la cité séculaire, conscients que nous ne visiterions pas pareil site de nombreuses fois dans une vie. Tant de choses peuvent y être vues, tant peut y être appris et encore plus y être découvert qu'il est impossible de le limiter en mots, voire en images. Salamanque est magnifique, et je ne parle pas seulement de ses édifices.

Mais une fois arrivés sur le bateau et le dîner savouré, nous eurent la joie de découvrir qu'un bout de Salamanque était venu à nous. De fait, quelques danseuses de Flamenco dansèrent pour nous ce soir là, au rythme des talons qui claquent, des guitares qui résonnent et d'un tempo rapide. Demain nous retournerions vers le Portugal, mais ce soir, nous étions en Espagne.


CroisiEurope utilise des cookies afin de vous permettre de profiter de services et offres adaptés à vos besoins. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus de détails, cliquez sur "En savoir plus".